«

UNESCO : Ses buts et sa philosophie – Julian Huxley

UNESCO : Ses buts et sa philosophie

Julian Huxley

 

Voici un livre peu connu et rare dans son genre.
Un livre écrit par Julian Huxley, le frère du célèbre Aldous Huxley.
Julian Huxley a été l’un des fondateurs de l’UNESCO et son premier directeur.
Il fut aussi le fondateur de la WWF.

Dans ce livre Julian Huxley explique en détail la philosophie de l’organisme qu’il dirige et par la même occasion celle d’un grand nombre d’oligarques mondialistes. (Fanatique de « l’évolutionnisme »)
Vous découvrirez aussi les bases et les buts de certaines propagandes notamment l’une des mieux ficelés de l’histoire de l’humanité.
Cette propagande « verte » basée sur l’hypocrite de la pseudo-« protection de la nature » et la culpabilisation de l’humain. Celle qui de nos jours est plus que jamais « En marche » malgré ses apparentes contradictions.

A la lecture de ce livre, vous comprendrez mieux pourquoi Aldous Huxley a écrit un livre comme « le meilleur des mondes« , un roman d’anticipation dystopique dans lequel l’humanité subit la folie d’une oligarchie malade.

Voici une ébauche de sommaire :

 

 

Chapitre I : UNESCO ses buts et sa philosophie

 

  • Buts assignés à l’UNESCO – P.5
  • Nécessité d’une philosophie pour l’UNESCO – P.7
  • L’UNESCO et le progrès humain – P.9
  • Qualité et quantité – P.16
  • Quelques principes généraux – P.17
  • Le principe de l’égalité et le fait de l’inégalité – P.20

 

Chapitre II : La portée du programme de l’UNESCO

 

  • Introduction – P.27
  • Les applications de la science et de l’art – P.29
  • L’éducation – P.31
  • Science – P.38
  • Les valeurs humaines : La philosophie et les Humanités – P.43
  • Les sciences sociales – P.49
  • Les arts créateurs – P.54
  • Bibliothèques, musées et autres institutions culturelles – P.63
  • Moyen d’information des masses – P.66
  • Conclusion – P.70

 

PS : Pour ceux qui n’ont pas le temps de niaiser, je conseil un petit CTRL+F et de rechercher le mot « eugénsi » (entre autres)

 

Télécharger le PDF

 

 

Laisser un commentaire