«

»

Fév 22

Conférence sur Robespierre – Henri Guillemin – Format audio

 

Conférence sur Robespierre – Henri Guillemin – Format audio

 

Voici une conférence très intéressante d’Henri Guillemin autour de la vie de Maximilien de Robespierre.
Il fut l’une des rares personnes influentes dotées de réelles convictions humanistes ayant vécu pendant la période des révolutions françaises.

Des révolutions et non de la révolution car cette période est marquée par plusieurs mouvements sociaux dont un certain nombre pourraient être qualifiés de révolution :

  • Le 14 Juillet 1789, la révolution la plus connue, celle menée par la classe bourgeoise qui utilisa l’exaspération de la plèbe dans son intérêt.
  • Le 17 Juillet 1791,tentative de révolution populaire, la garde nationale (créée par la classe bourgeoise le 15 juillet 1789) ouvre le feu pour stopper la plèbe rétrogradée au rang de citoyens passifs (sans droit de vote – suffrage censitaire) demandant la déchéance du roi.
  • Le 10 Août 1792, révolution réellement populaire, déclenchée suite au conflit avec l’Autriche, notamment à cause des propos inclus dans le manifeste de Brunswick. (obtention du suffrage universel notamment grâce à Robespierre)
  • Le 28 Juillet 1794, Chute puis exécution de Robespierre et ses homologues, retour du régime de 1789.

« Un pays gouverné par les propriétaires est dans l’ordre social. »

Boissy d’Anglas François Antoine
Député d’Ardèche
23 Juin 1795

Pour donner une idée du contexte de l’époque, on pourrait dire que le 18ème siècle était une période durant laquelle des transformations économico-sociales ont eu lieux sur plusieurs plans. Il serait possible de résumer les choses de cette manière :

Durant cette période, le progrès techniques a modifié profondément les structures sociales. En parallèle un système de marché économique généralisé s’est mis en place, modifiant les mœurs et l’ordre social.
L’arrivée d’un nouveau fonctionnement économique créa une nouvelle classe dominante : »la bourgeoisie ».
De manière symétrique, la vie des classes inférieures a aussi évolué notamment à cause de la mise en place d’un marché du travail dans un monde qui jusque là se protégeait de ce fonctionnement basé sur la productivité, niant la pertinence des rapports sociaux et donnant la prédominance aux mécanismes stériles et simplistes : offre/demande/prix .
Ainsi l’appât du gain (salaire) permettant l’achat de nourritures ainsi que de biens secondaires commença à se généraliser et les classes inférieures commencèrent à se rapprocher des villes pour rejoindre le mouvement.
Elles se lancèrent dans cet eldorado où il était possible de gagner de l’argent en l’échange de son temps de travail. Ils devinrent l’antipode de la classe bourgeoise, celle qui la nourrit : la classe ouvrière.
Le problème fut que ce nouveau système n’était pas encore au point, logiquement l’économie rencontra des problèmes de productions, de consommations et de salaires.
Les classes inférieures étaient les premières à subir les effets néfastes de ce nouveau fonctionnement pendant que les classes supérieures s’engraissèrent sur leurs dos.

On comprendra que dans ce contexte, entre la nouvelle montée en puissance de la bourgeoisie qui voulait logiquement gagner du pouvoir, et les problèmes économiques, un grand nombre de tensions virent le jour.

Dans cet exposé passionnant vous découvrirez comment un homme a pu et a du défendre ses idées dans ce monde hostile en pleine transformation.
Un monde propice à de nouvelles prédations, à des manipulations d’une ampleur encore jamais atteinte (rôle de la presse) et à des complots qui ont mené aux mythes encore vivants de nos jours

  • Confusion entre « république » et  « démocratie ».
  • Confusion sur le mouvement soi-disant plébéiens de 1789
  • Mensonge sur le rôle de Robespierre durant « la terreur »
  • ….

Donc si l’histoire vous intéresse, que vous souhaitez en apprendre plus sur la vie d’un de nos authentiques philanthropes, n’hésitez pas à télécharger et écouter cet exposé.


Télécharger le fichier en cliquant ici

 

 

 

Laisser un commentaire