Déc 04

Institutionnalisation de la servitude monétaire des États

 

L’économie de notre société est basée sur des croyances appartenant au libéralisme et au capitalisme, un fonctionnement qu’on pourrait qualifier de néolibéral. Nos vies sont donc influencées par différents concepts de cette doctrine notamment la division du travail et un fanatisme du mécanisme du « marché » (offre/demande/prix) qui à l’heure actuelle occulte totalement d’autres fonctionnements économiques.
Vous me direz, c’est logique car le fanatisme instaure généralement une forme d’obscurantisme.

Donc dans ces conditions chaque membre de la société est poussé à avoir une spécialité par la division du travail, aucun d’entre nous n’est réellement autonome, s’intéresser à plusieurs choses est maintenant mal vu et tout est « marchandisé ». Ceci a pour effet de nous rendre totalement dépendants, pour notre survie, d’échanges monétaires marchands. (sauf quelques rares exceptions)
Dans un sens et dans l’état actuel des choses on pourrait dire que la monnaie est comparable au sang coulant dans nos veines, elle occupe donc une place primordiale pour notre fonctionnement et notre survie.

Actuellement les entités capables de créer du sang pour vitaliser la société sont les banques privées. Elles créent la monnaie en utilisant le mécanisme du crédit avec intérêt.
Pour que ce système fonctionne il faut que des « agents non bancaires » décident de contracter un crédit auprès d’une banque afin de financer un projet. Après avoir mis à nu son client, la banque sera d’accord (ou pas) pour créditer le compte de son client sous réserve qu’il signe une reconnaissance de dette.
On parle alors d’un « emprunt » comme si il y avait eut un prêt, alors qu’en réalité aucune somme d’argent n’a été prêtée. On dit qu’il y a eu création monétaire « ex-nihilo », c’est à dire à partir de rien (quasiment rien en réalité).
Vous trouverez un certain nombre d’informations sur ce fonctionnement dans cette compilation réalisée par Gérard Foucher. Il y a aussi un bon nombre d’articles et vidéos traitants du mécanisme de la création monétaire que vous pourrez trouver plus ou moins facilement sur la toile.
Le but de cet article ne sera pas d’étudier le mécanisme en lui même bien qu’il sera résumé rapidement, mais plutôt de s‘attarder sur son institutionnalisation. De répondre de manière non-exhaustive aux questions suivantes :

  • Quel est le cadre juridique permettant la soumission des états et des peuples à ce système ?
  • Pourquoi et comment cette endettement est-il considéré comme un problème ?

En savoir plus »

Nov 12

Mise à jour de la base de données – 2 PDF

 

2 nouveaux documents ont été ajoutés à la base de données.
il s’agit de 2 textes appartenant à la législation européenne. Ils serviront de support au prochain article dédié à l’institutionnalisation de la servitude monétaire des États européens.

 

Le pacte budgétaire européen, officiellement appelé traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), est un mécanisme sur lequel se sont accordés 25 des 28 États membres de l’Union européenne sur la convergence de leur union économique et monétaire, notamment la zone euro. Le texte du traité1, signé le 2 par les chefs d’État et de gouvernement, est entré en vigueur le 3.

 

En savoir plus

Télécharger le PDF

 

 

Ce document vise « à accélérer et à clarifier la mise en œuvre de la procédure concernant les déficits excessifs ».
La « procédure de déficit excessif » aussi appelée PDE, est une classification de la législation européenne.
Le cheminement menant à une PDE est expliqué dans l’article 126 du TFUE (ainsi que dans le protocole n°12 du TFUE).
Celle-ci est amorcée par la Commission Européenne et va permettre la mise en place d’une série de mesures visant à forcer le pays concerné par la fameuse PDE à rembourser ça dette.
Dette elle même crée en grande partie par le système de création monétaire, lui même imposé aux membres de l’UE par le TFUE (article 123).

Ce règlement a été élaboré en 1997 et a subit une modification 2005, vous avez ici la version mise à jour.

Télécharger le PDF

 

Août 09

UNESCO : Ses buts et sa philosophie – Julian Huxley

UNESCO : Ses buts et sa philosophie

Julian Huxley

 

Voici un livre peu connu et rare dans son genre.
Un livre écrit par Julian Huxley, le frère du célèbre Aldous Huxley.
Julian Huxley a été l’un des fondateurs de l’UNESCO et son premier directeur.
Il fut aussi le fondateur de la WWF.

Dans ce livre Julian Huxley explique en détail la philosophie de l’organisme qu’il dirige et par la même occasion celle d’un grand nombre d’oligarques mondialistes. (Fanatique de « l’évolutionnisme »)
Vous découvrirez aussi les bases et les buts de certaines propagandes notamment l’une des mieux ficelés de l’histoire de l’humanité.
Cette propagande « verte » basée sur l’hypocrite de la pseudo-« protection de la nature » et la culpabilisation de l’humain. Celle qui de nos jours est plus que jamais « En marche » malgré ses apparentes contradictions.

A la lecture de ce livre, vous comprendrez mieux pourquoi Aldous Huxley a écrit un livre comme « le meilleur des mondes« , un roman d’anticipation dystopique dans lequel l’humanité subit la folie d’une oligarchie malade.

Voici une ébauche de sommaire :

En savoir plus »

Juin 19

Mise à jour : A propos

La partie « à propos » a été mise à jour, voici ce qu’on peut y lire maintenant :

 

  • Que signifie « karugido » ?

C’est un terme inventé, d’inspiration japonisante, plus exactement formé de 3 termes japonais existants réunis en 1:
Karu : Dans le sens de chercher, poursuivre.
Gi : La vérité, la décision juste via la droiture.
Do : La voie.

 

  • Quel est l’objectif de ce site ?

Ce site est dédié à la recherche de la Vérité au sens large ainsi qu’au partage d’information.

Il est donc divisé en 2 parties principales, libre d’accès et 100 % gratuit :

Une partie base de données dans laquelle vous trouverez des documents en tout genres, des textes de lois, des articles numérisés, livres numérisés, comptes rendus, vidéos etc…

Une partie « journalistique » avec des articles, analyses et autres réflexions réalisées par l’auteur du site.

En savoir plus »

Avr 27

Napoléon – Henri Guillemin – Format vidéo

Qu’on l’apprécie ou non, Napoléon est l’un des personnages importants de l’histoire française.
Il est le monarque qui a suivi la précédente dynastie royale des Bourbon après la destitution de Louis XVI et la période des révolutions françaises. Il est aussi le dirigeant ayant entériné la servitude monétaire en participant activement à la création de la Banque de France.

Née le 15 Août 1769 à Ajaccio, rien ne prédestinait ce noble Corse à conquérir la France et une partie de l’Europe.
Sa vie et son ascension sont un mélange de coups du sort et de moments habilement tournés en sa faveur.
Animé par un égocentrisme digne des plus grands dictateurs et psychopathes, porté et utilisé par différentes castes haut-placées dans l’ordre social, il a pu montrer à l’humanité quels sont les résultats obtenus quand on donne les pleins pouvoirs d’un Etat riche en ressources humaines et matérielles à un mégalomane.

Dans cet exposé réalisé par Henri Guillemin, vous apprendrez beaucoup de choses sur la vie de Napoléon mais aussi sur les mécanismes en lien avec le pouvoir.

Il est d’ailleurs intéressant de noter que la communication de Napoléon Bonaparte est très actuelle, et que sa façon de procéder n’a rien à envier aux propagandes modernes qui ont finalement gardé la même base : donner une forme et créer « une confiture de parole » pour que n’importe quel message puisse passer en douceur et incognito.

Vous constaterez ainsi certaines similitudes entre Napoléon Bonaparte et Emmanuel Macron.

Alors si le personnage vous intéresse et que vous souhaitez en apprendre plus sur l’histoire française de fin XVIIIème à début XIXème, vous pouvez télécharger les fichiers en cliquant sur le lien suivant :

En savoir plus »

Articles plus anciens «