Avr 29

De la rétro-corruption électorale ?

L’effet du 1er tour des élections présidentielles françaises.

Étant donné les actes et les liens de Macron avec l’oligarchie, il était évident de penser qu’un passage au second tour aurait rendu les marchés euphoriques.

Ainsi dès le lendemain du passage au second tour de Macron et Le Pen, le CAC 40 a bondi de + 4,14 % !
Durant cette journée, les 3 meilleurs performances ont été les suivantes :

Crédit Agricole + 10,86 %
Société Générale + 9,86 %
BNP Parisbas + 7,52 %

A noter qu’il s’agit de 3 banques systémiques 1

Cette hausse signifie que les personnes qu’avaient des actions dans ces 3 banques se sont littéralement gavées, grâce aux élections.

Plus concrètement, un actionnaire qui aurait acheté 500 000 € d’actions dans chacune de ces 3 banques le 21/04/2017 aurait tout simplement gagné 141 050 € en passant son dimanche à profiter du doux soleil de Saint-Tropez.

Mais ce n’est pas tout ! Étudions un peu le cas des sociétés financières comme BlackRock. Cette entreprise, qui est « le plus important gestionnaire d’actifs au monde », possède seulement 0,46% du Crédit Agricole mais a réalisé un profit théorique d’environ 17 599 845,93 € en un week-end.

Quant à The Vanguard Group, un autre groupe d’investissement, il a tiré un bénéfice du premier tour de l’élection présidentielle d’environ : 206 347 209,71 € en possédant respectivement et seulement, 0,83% , 2% et 1,73% d’action dans les 3 banques.

Elle est pas belle la vie ?

Comprenons que TOUT LES ACTIONNAIRES de ces banques avaient donc intérêt à ce que Macron passe le premier tour et espèrent qu’il soit élu le 7 mai (le scénario Le Pen peu aussi être lucratif mais avec des produits dérivés). Ceci a de lourdes conséquences sur la stabilité du pays, car chaque grand actionnaire (y compris les entreprises) peuvent utiliser leurs moyens, largement supérieurs à ceux du citoyens lambda, pour influencer l’opinion publique et ainsi jouer un rôle non négligeable dans le résultat des élections présidentielles.

Il est navrant de constater que nous sommes en présence d’une forme de corruption, qu’on pourrait appeler rétro-corruption puisque l’action a précédé les gains.
On peut aussi constater qu’une dangereuse incitation au prosélytisme découle de ce phénomène.
Phénomène qui est rendu possible par l’existence d’un marché d’actions libre et ouvert à tous, ainsi que par le fonctionnement même du système d’élection présidentielle.
Comme n’importe quel français peu devenir propriétaire d’action et avoir le droit de vote (pour élire un maître) n’importe qui peu être corrompu. Ceci va donc avoir pour effet de rendre plus efficace la propagande des grands actionnaires.

Ce genres de choses ne pourraient exister en cas de tirage au sort, puisque de fait, les représentants de la nation seraient inconnus tant que le tirage au sort n’aurait pas eut lieux.

Ceci démontre la justesse des paroles de Platon quand il disait que « Le pire des maux est que le pouvoir soit occupé par ceux qui l’ont voulu. »2 Car voici plus de 200 ans que notre système d’élection représentative est en place, 200 ans que les pires gouvernent. Ils en sont arrivés à mettre en place un système de corruption généralisé et autonome tellement bien huilé, qu’il passe inaperçu aux yeux de la majorité, pire encore, comme quelque chose de normal, d’évident, voir même gratifiant3.

Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre.

PS : A noter que j’ai effectué ces calculs en me basant seulement sur les augmentations d’un weekend, mais il se trouve que les chiffres utilisés correspondent, à peu de chose près, à la moyenne depuis le début de l’année 2017.
En prenant la valeur des actions en septembre 2016, le pourcentage aurait été bien plus impressionnant.

Je vous laisse conclure.

 

  1. Une banque systémique est une banque dont les activités sont tellement importantes et variées que son hypothétique faillite aurait nécessairement un effet très négatif sur la finance mondiale.
  2. Lire « Le procès de l’élection » d’Etienne Chouard pour plus d’informations
  3. Petite trouvaille dénichée pendant mes recherches

Mar 24

Intégralité de l’exposé sur « La commune » d’Henri Guillemin en format vidéo

 

Ajout de la catégorie « Histoire » dans la base de données.

Pour inaugurer cette nouvelle catégorie, j’ai mis à votre disposition l’intégralité de l’exposé sur « La commune » d’Henri Guillemin en format vidéo.

« La commune » est une période insurrectionnelle dont les principaux évènements se sont déroulés à Paris entre les mois de Mars et Mai 1871.
Elle est à la fois la conséquence d’une trahison d’état et d’un raz-le-bol récurant d’une partie de la population soumise par une classe minoritaire dominante.
Raz-le-bol chronique qui n’a jamais cessé d’exister et qui semble connaitre quelques sur-sauts de nos jours.
Ceci n’étant pas surprenant, car les fondations de la Vème république reposent sur une mare de sang.
L’héritage indélébile du passé.

Cette période fait partie de ces sombres moments de l’histoire qui nous rappellent comment l’oligarchie, une fois dominée par la peur, peu réagir en cas de déstabilisation.

Malheureusement en parlant de cet évènement autour de moi, j’ai été forcé de constater qu’il est méconnu. Moi-même je n’en n’avais jamais entendu parlé avant un certain temps.
il semblerait donc qu’il ne soit pas dans l’intérêt des « biens pensants » d’enseigner ce genre de chose au peuple français… Ce qui se comprend, car ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied.
Diffuser des informations sur « la commune » pourrait non seulement donner des idées à certains mais aussi démontrer qu’il est tout à fait possible qu’une population hétérogène s’organise pacifiquement et de manière vertueuse sans l’oligarchie.

Face à une telle situation un devoir de mémoire s’impose.
Nous devons empêcher que cette histoire soit jetée aux oubliettes.

Ces vidéos sont une bonne occasion d’en apprendre plus sur ce massacre franco-français…

Télécharger le fichier

Suite à quelques retours et pour rendre le téléchargement plus digeste, j’ai coupé en 2 le fichier :

Partie 1
Partie 2

Vous pouvez aussi retrouver ces épisodes sur youtube

Dans ce fichier en format .rar vous trouverez les

En savoir plus »

Mar 03

Les enseignements de la torture – Réflexion sur les chocs à venir – Partie 3

 

 

«La pratique de la propagande a récemment prouvé que c’était possible [de contrôler les masses], du moins jusqu’à un certain point et dans certaines limites. Certes, la psychologie collective est encore loin d’être une science exacte et les mystère de la motivation humaine n’ont pas tous été révélés. Cela étant, l’alliance de la théorie et de la pratique s’avère assez fructueuse pour qu’il ne soit plus permis de douter que, dans certains cas, la mise en œuvre de tel ou tel mécanisme provoque en effet un changement d’opinion remarquablement conforme à celui attendu, un peu comme un automobiliste règle la vitesse de sa voiture en agissant sur le débit d’essence. »

Extrait de Propaganda, Edward Bernays, 1928

Depuis l’époque de Bernays les choses ont fortement évoluées bien qu’elles ont gardées une certaine ligne directive. Celle dont il nous parle qui consiste à peaufiner les techniques de manipulation des masses pour avoir des résultats de plus en plus efficaces, notamment grâce au mélange de « la théorie et de la pratique ». Ainsi, beaucoup de chercheurs/penseurs en collaboration avec différents pays, différentes institutions, ont continués d’avancer dans cette voie.
Naomi Klein, journaliste québécoise, c’est intéressée à une stratégie de manipulation de masse basée sur les chocs. Grâce à ses recherches, qu’elle a exposé dans un livre intitulé «  La stratégie du choc – La monté d’un capitalisme du désastre », elle a pu démontrer le fonctionnement de cette stratégie qui aurait commencée dans les années 1970.
Dans un sens, il me semble qu’elle a mis le doigt sur un problème plus ancien et récurrent, mais son travail a le mérite d’apporter des preuves, des faits et des liens qui ont leurs importances, surtout de nos jours. Car c’est une chose de se douter qu’on manipule les foules avec des chocs, par le biais de la terreur, mais s’en est une autre de le prouver et d’en prendre conscience.

 

En savoir plus »

Jan 09

Pensée d’un libéral – Thomas-Robert Malthus

« On a vu tout au long de cet ouvrage que, dans les vieux États, les mariages et les naissances dépendent surtout des morts, et que le plus puissant encouragement aux mariages précoces1 est une grande mortalité. Pour suivre ce raisonnement jusqu’au bout, il faudrait donc favoriser la mortalité naturelle, au lieu de tenter vainement et sottement de la freiner; et si le retour trop fréquent de la famine nous effraie, nous devrions avoir recours pour la prévenir à d’autres moyens de destruction. Loin de recommander aux pauvres la propreté, nous devrions favoriser des habitudes contraires. Dans les villes, nous devrions ménager des rues étroites, entasser les hommes dans les maisons, et tant faire qu’enfin la peste revienne nous rendre visite. A la campagne, nous devrions placer les habitations près des eaux croupies et dans des endroits malsains et marécageux. Nous devrions surtout refuser les remèdes spécifiques qu’on oppose aux maladies dévastatrices; et notre réprobation engloberait ces hommes bienveillants, mais catastrophiques, qui croient avoir rendu service à l’humanité en faisant des plans pour extirper certains maux!  »

1 : Le terme « mariage précoces » signifie ici procréation précoces, création d’une famille.

Essai sur le principe de population
Thomas-Robert Malthus

En savoir plus »

Déc 12

Mise à jour de la base de données -12/10/16

5 nouveaux documents ont été ajoutés à la base de données.

  • Rapport sur la géo-ingénierie intitulé « Modification du climat : Programmes, problèmes, politique et potentiel – Comité permanent du Sénat Américain – 1978 »

    Sommaire (non traduit dans son intégralité) :

    1. Introduction et résumé des questions (P. 1)
    2. Histoire de la modification climatique (P. 25)
    3. Technologie de la modification climatique planifiée (P. 55)
    4. Modification involontaire du temps et du climat (P. 145)
    5. Activités fédérales en matière de modification climatique (P. 193)
    6. Examen des recommandations pour un programme national de modification climatique (P. 313)
    7. Activités locales et d’état en matière de modification climatique ( P. 331)
    8. Activités privées en matière de modification climatique (P. 385)
    9. Activités étrangères en matière de modification climatique (P. 405)
    10. Aspects internationaux de la modification climatique (P. 427)
    11. Aspects juridiques de la modification climatique (P. 449)
    12. Aspects économique de la modification climatique (P 475)
    13. Effets écologiques de la modification climatique (P. 487)
    14. Annexes (P. 503 – 741)

    J’en profite pour vous transmettre un documentaire traitant de la modification climatique artificielle :

    Pour rappel, la géo-ingénierie est une discipline scientifique visant à contrôler le climat.

    Ça serait bien, quand même, de pouvoir continuer à exploiter les masses et les sauver de la pollution que cette même exploitation entraine ?
    A noter, que les différentes expériences effectuées pour l’évolution de cette science n’ont surement rien à voir avec le réchauffement climatique ! Et que ces recherches ont été soutenues par les gouvernements pour de simples raisons philanthropiques. Ceci est une évidence…

 

 

  • Tableau des aides à la presse – 2015
    Tableau des aides de l’état français apportées aux différents journaux.
    De quoi se poser des questions sur « l’indépendance » du journalisme français.

 

 

  • Essai sur le principe de populationThomas-Robert Malthus (1798)
    « Le principe de population » est l’un des livres qui a marqué de manière significative les sciences économiques d’hier, à aujourd’hui.
    Malthus développe différents liens entre population et économie.
    A noter que malgré l’ancienneté évidente de ses recherches et, par la force des choses, de l’impertinence de son discours par rapport à la situation actuelle, ses réflexions restent très appréciée par nos élites.
    Comme si la situation n’avait pas évolué…
    La philosophie « malthusienne » est aussi apprécié de tout ceux qui cherchent à faire passer comme primordiale, supérieur, la question de la surpopulation (oubliant ainsi les autres facettes de la société).

Articles plus anciens «